top of page

Festival International de Violoncelle de Beauvais

Édition des 30 ans 

Du 9 au 18 juin 2023

violoncelle leger.jpg
Billetterie

Vendredi 26 mai

En avant-première

CONSERVATOIRE

UNE HEURE AVEC DAVID D’HERMY

ENTRÉE LIBRE

19h

Le musicologue David d’Hermy, professeur au CRD de Beauvais, nous donne les clés d’écoute des œuvres phares de cette programmation.


Photo © Jon Pitre Agence Ubique Zone

©jon-pitre-UBIQUE-ZONE-d_hermy_edited.jpg

Vendredi 9 juin

THÉÂTRE DU BEAUVAISIS SCÈNE NATIONALE

CONCERT D’OUVERTURE

20h30

Benjamin Britten, Première suite pour violoncelle seul

Edouard Lalo, Concerto pour violoncelle et orchestre
 

Pieter Wispelwey, violoncelle
Orchestre Philharmonique du Département de l’Oise
Direction Julien Masmondet


Photo © DR

©jon-pitre-UBIQUE-ZONE-d_hermy_edited.jpg

Samedi 10 juin

AUDITORIUM ROSTROPOVITCH

MASTERCLASSE DE VIOLONCELLE

10h 

Pieter Wispelwey pour les étudiants du Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris.

Mickael Lipari, piano


Photo © Association pour le Rayonnement du Violoncelle

Masterclass Gary Hoffman 4_edited.jpg

Samedi 10 juin

ÉGLISE MARISSEL

LE FESTIVAL DE VIOLONCELLE FÊTE LES VOIX FÉMININES !

18h
LA SERENA


Noëmi Waysfeld, chant
Juliette Salmona et Louis Rodde, violoncelles
 

Une chanteuse inclassable au timbre ambré, deux violoncellistes virtuoses au son puissant pour un voyage Vivaldi-Barbara.
Des chants judéo-espagnols parfumés, qui résonnent avec les duos de Vivaldi aimés des violoncellistes, jusqu'à poser bagage chez Barbara. Une forme inédite, pure et poétique.
https://www.youtube.com/watch?v=4otDL8C6KOo




 Pause dînatoire RESERVATIONS 

 


Photo © Jon Pitre Agence Ubique Zone

architectur église de Marissel Beauvais

Samedi 10 juin

ÉGLISE MARISSEL

LE FESTIVAL DE VIOLONCELLE FÊTE LES VOIX FÉMININES !

21h
MOZART ET LES FEMMES
 

Mozart, Airs de Don Giovanni, Cosi fan tutte, La Flûte enchantée, Laudate Dominum

Divertimento pour cordes KV138
 

Amélie Grillon, chant

Ensemble Sylf (quintette à cordes) :

     Samuel Godefroi, violon
     Céline Lagoutière, violon
     Damien Calatayud, alto
     Marianne Pey, violoncelle
     Jérôme Bertrand, contrebasse
 

Comment Mozart représentait-il les femmes ? Idéalisées, séductrices, autoritaires, maternelles autant de visages du féminin à découvrir à travers des airs pour soprano colorature. Concert à la fois virtuose, drôle et émouvant, il éclaire avec malice la relation éternelle entre homme et femme.


Source photo © Linkedin Marianne Pey

marianne pey linkedin

Dimanche 11 juin

AUDITORIUM ROSTROPOVITCH

MASTERCLASSE DE MUSIQUE DE CHAMBRE

10h
 

Louis Rodde (professeur au CNSMDP) pour les élèves du CRD de Beauvais


 

Sources © triokareninefr
 

louis Rodde source triokareninefr.jpg

Dimanche 11 juin

AUDITORIUM ROSTROPOVITCH

ATELIER PARTICIPATIF POUR PETITS ET GRANDS

15h
 

Venez jouer du violoncelle !

Atelier animé par Antoine Trouvé.


 

Photo © Jean-Paul Lemaire
 

Beauvais Festival Violoncelle 2019 - 12.jpg

Dimanche 11 juin

THÉÂTRE DU BEAUVAISIS SCÈNE NATIONALE

VINGT-QUATRE HEURES DE LA VIE D’UNE FEMME
En coréalisation

18h

Spectacle musical d’après l’œuvre de Stefan Zweig

Emmanuelle Bertrand, violoncelle

Gilles Chabrier, comédie
 

Ensemble Sylf (quintette à cordes)
     Samuel Godefroi, violon

     Céline Lagoutière, violon
     Damien Calatayud, alto
     Marianne Pey, violoncelle
     Jérôme Bertrand, contrebasse
 

Adaptation et mise en scène de Laurent Fréchuret
Musiques de Dvorak, Janacek, Schubert, Amoyel, Strauss, Bridge...

https://www.youtube.com/watch?v=6UMUn3Qz7xY


 

Photo © Jon Pitre Agence Ubique Zone

 

Emmanuelle Bertrand Pascal Amoyel 2022 ©Jon Pitre UBIQUE ZONE 92.jpeg

Lundi 12 juin

AUDITORIUM ROSTROPOVITCH

PETITE HISTOIRE DU VIOLONCELLE ET DE LA CONTREBASSE

CONCERTS SCOLAIRES

10h et 14h30

Ensemble Sylf
     Marianne Pey, violoncelle
     Jérôme Bertrand, contrebasse


Photo © DR

jérôme-Bertrand-nb.jpg

Mardi 13 juin

SAINT-JUST EN CHAUSSÉE

CONCERT JEUNES TALENTS

Billetterie gérée par notre partenaire, la Ville de Saint-Just-en-Chaussée.
Téléphone médiathèque : 03 44 19 35 28

20h

Œuvres d’Offenbach, Popper, Tansman... pour 1, 2, 3 ou 4 violoncelles

Blanche Ballesta, Laurelenn Denjean, Urara Katsuki, Noé Drdak – violoncelles

logo st just.jpg

Jeudi 15 juin

AUDITORIUM ROSTROPOVITCH

CONTE MUSICAL « Lilou et le petit désert »

18h

Classe d’Anne-Lise Branquet


Photo © DR

violoncelle

Vendredi 16 juin

L’ARCHE

CONCERT ATELIER

ENTRÉE LIBRE

11h

Emmanuelle Bertrand, violoncelle

 

Photo © Jon Pitre Agence Ubique Zone

l-arche-logo-violoncelle-beauvais-cello.jpg

Vendredi 16 juin

MALADRERIE SAINT-LAZARE

DUO SOLO

20h30

Chants arméniens, Bach, Cassado, Ligeti...
 

Astrig Siranossian, violoncelle



Photo © Antoine Agoudjian

Astrig-Siranossian-2022-photo-by-Antoine-Agoudjian-23-scaled.jpg

Samedi 17 juin

MALADRERIE SAINT-LAZARE

PETITS ET GRANDS ENSEMBLES DE VIOLONCELLES

14h30

Élèves et professeurs des classes de violoncelle du département se joignent aux élèves et professeurs du Conservatoire à Rayonnement Régional de Paris pour une grande fête autour de leur instrument.


Photo © Jon Pitre Agence Ubique Zone

Photo Jon Pitre Ubique Zone maladrerie saint lazare

Samedi 17 juin

MALADRERIE SAINT-LAZARE

OFFENBACH ET CRÉATIONS

18h

Olivier Calmel, créations pour 1 et 2 violoncelles
Création mondiale, commande du festival

Jacques Offenbach, Duos pour violoncelles


Anne Gastinel et Xavier Phillips, violoncelles






 Pause dînatoire RESERVATIONS 

Photo © Anthony Voisin

Olivier-Calmel-Studio-20320_403-529x705.jpg

Samedi 17 juin

MALADRERIE SAINT-LAZARE

QUINTETTE DE SCHUBERT

21h

Francisco Alvarado, Konsonanzenquartett

Mozart, Quatuor Les Dissonances

Schubert, Quintette à deux violoncelles


Emmanuelle Bertrand et le Quatuor Parisii

Arnaud Vallin et Lorent Brannens, violons
Dominique Lobet, alto
Jean-Philippe Martignoni, violoncelle

 


Photo © Lyodoh Kaneko

quatuor_-2_-_copie.jpg

Dimanche 18 juin

AUDITORIUM ROSTROPOVITCH

LE BACH ROMANTIQUE
Concert lecture

11h
 

Thibaut Reznicek, violoncelle
Martin Barré, présentation
 

Bien qu’on attribue la renaissance des Suites pour violoncelle de Jean-Sébastien Bach à Pablo Casals, celles-ci ont été omniprésentes dans la formation des violoncellistes du XIXe siècle. Depuis la première

édition publiée en 1824 par Louis Norblin, professeur de violoncelle au Conservatoire de Paris, sous le titre de Six Sonates ou Études, les Suites furent constamment rééditées par divers interprètes de toute l’Europe. La fidélité aux sources et la notion d’Urtext n’étant pas ancrées dans les esprits du XIXe siècle, les Suites se virent quelque peu arrangées, remaniées voire complètement recomposées comme le fit Friedrich Grützmacher dans son édition en 1866. Considérée comme une curiosité archéologique de nos jours en raison de la multitude d’indications qui noircissent la partition et surtout de la musique même qui est souvent réécrite, cette version est totalement tombée dans l’oubli. Avec ses indications de phrasé ou de tempo, ses ajouts de nuances, d’accords, de voix, de nouvelles modulations et même des transpositions, l’édition de Grützmacher semble à l’opposé de notre notion actuelle d’authenticité alors que le violoncelliste prétendait justement rendre service à l’œuvre. Pourtant, loin d’être une simple fantaisie, cette édition a beaucoup à nous apprendre. Que ce soit à propos des habitudes interprétatives d’une époque, de la réception de la musique ancienne ou de l’amour cultivé pour Bach, la version des Suites de Grützmacher est une mine d’or qu’il convient d’exploiter pour réinterroger nos pratiques actuelles.



Photo source Old Town Hall, Museum of City History Leipzig

Johann_Sebastian_Bach_1746.jpg

Dimanche 18 juin

MALADRERIE SAINT-LAZARE

SPECTACLE DE CLÔTURE - ÉCLISSE TOTALE
Spectacle burlesque musical

16h
 

Quatuor Leonis :
     Guillaume Antonini, violon

     Sébastien Richaud, violon
     Alphonse Dervieux, alto
     Julien Decoin, violoncelle
 

Mise en scène, Manu Kroupit

Lumières et régie générale, Laurent Labarrère
Son, Sacha Moraes ou Christophe Germanique
 

Bardés de leurs diplômes des plus prestigieux conservatoires de France et de Navarre et après avoir écumé pendant plus de 10 ans les scènes classiques, les 4 musiciens du quatuor Leonis vont vivre pendant 1 heure une véritable éclipse musicale emportés par leur chaises à roulettes, jouant et dansant à la fois, funambules sur leurs cordes, dans un univers burlesque et poétique. Ici, Joseph Haydn côtoie Lenny Kravitz, Jean Sebastien Bach, James Brown et Mozart des mélodies Irlandaises,Tziganes et Latinos.

Sans même s'en apercevoir le spectateur entre dans le spectacle en même temps que dans la salle. Déjà la musique est là. Sur scène 4 chaises et 4 pupitres vides. Soudain le quatuor apparaît comme par enchantement à la surprise du public.
Le concert commence, ou finit... ou commence par la fin. On ne sait plus très bien.
Le quatuor lui-même semble pris de confusion, à en échanger ses instruments.

Ce concert qui avait bien démarré dérape, part en sortie de route, à l'instar de nos quatre protagonistes qui, sur leurs chaises à roulettes, valsent aux 4 coins de la scène, se perdent et se retrouvent, tantôt entremêlés dans un métro imaginaire, un carrousel ou une voiture improbable.
Les instruments semblent prendre le contrôle du concert et posséder leurs maîtres, disparaissant, se mettant à jouer seuls ou à parler.
Dans une ambiance digne des plus grandes scènes de rock, le spectacle s'achève sur un public debout et conquis, preuve que les musiciens classiques sont aussi parfois capables de déchaîner les passions.


Photo © A. Lauriol

2021-12-07-Quatuor-Leonis-ALauriol-246-scaled.jpg

Je suis un paragraphe. Cliquez ici pour ajouter votre propre texte et me modifier. C'est facile.

Contact
bottom of page