Posts du forum

aplrdv
01 mars 2021
In Votre compositeur préféré
Maitane Sebastián (vendredi, 15. mai 2020 22:57) J.S. Bach! Architecturale et contrapuntique, la poésie mathématique et organique de Bach aura su traverser le temps au plus haut point, inspirer toutes sortes de courants et d’instrumentations. Dans ses Suites pour violoncelle seul par exemple, alors qu’il était altiste et organiste, improvisateur et compositeur déjà reconnu, dans une période de sa vie où les circonstances liturgiques de son emploi ne donnaient pas lieu à des commandes purement instrumentales, on peut supposer que le simple plaisir, la liberté personnelle, le défi d’imaginer pour un instrument monodique une musique polyphonique où les parties manquantes sont recréées par l’auditeur, ou encore la curiosité d’explorer les possibilités du violoncelle sont autant de raisons qui ont pu le pousser à les composer. Une musique qui coule comme un ruisseau, avec le naturel du rebond d’une balle et la magie géométrique d’une nature fractale, une musique qui avec Casals il y a 30 ans ne fit que commencer à embraser ma passion pour cet art. Je me dis que le génie devait enivrer parfois Bach dans sa recherche de la source – Bach, cet homme qui souffrait en silence, qui vivait des tragédies régulières avec les décès dans sa famille, la rudesse de son travail acharné lui provoquant cécité, et cet espoir entretenu par l’adulation de l’Éternel et les doutes qui vont avec. La plus grande liberté possible dans la contrainte de son langage est une recherche inépuisable aux saveurs multiples et atemporelles qui ne cessent de m’émerveiller, comme si devenir regard tendait à remplacer le fait d’être action, par la force pure et simple du texte musical : tout y est.
0
0
6
aplrdv
01 mars 2021
In Votre œuvre préférée
Maitane Sebastián (jeudi, 14. mai 2020 00:00) Qu'il est difficile de n'en choisir qu'une! Sans doute dans le top 3 je mettrais le Concerto d'Elgar, la 5ème Suite de Bach, la Sonate opus 8 de Kodaly. Mais comment ne pas inclure les Sonates de Brahms, la Suite Italienne de Stravinsky, la Symphonie Concertante de Prokofiev ou encore la Sonate de Requiem de Greif? Alors du coup, je garderai une seule œuvre qui n'est pas que pour violoncelle: le Trio de Ravel!
0
0
14
aplrdv
01 mars 2021
In Expériences de celliste
Maitane Sebastián (mercredi, 13. mai 2020 23:48) Si je devais résumer ce qui pour moi représente une vie avec la musique, je dirais comme Matthieu Ricard qu'il n'y a pas de grande tâche difficile qui ne puisse être décomposée en petites tâches faciles", et dans mon cas aimer et tout faire pour respecter la Nature restera à jamais indissociable à ma passion de jouer, de composer, de chanter, ďenseigner ou encore de diriger. Il me semble que c'est la recherche qui caractérise nos vies, sans doute celle de notre plus grande sincérité exprimée par nos instruments, tout comme les multiples vérités à tenter de déceler derrière chaque musique. Comme le disait Goethe, "celui à qui la nature commence à dévoiler ses secrets éprouve un désir irrésistible de connaître son plus digne interprète, l'art". Il y a dans l'expression la plus organique, dans le groove, dans ce qui coule de source, les mêmes lois secrètes que dans la nature fractale, me semble-t-il. Ainsi, Jean-Marc Gancille nous rappelle que "Les gestes qui font sens pour chacun d’entre nous ont le mérite de réduire la dissonance cognitive qui nous tiraille en nous permettant de nous aligner sur nos convictions." Pour cela, sans doute, l'art et la musique savent ainsi nous nourrir. Engageons-nous donc au quotidien et à coeur-joie pour un monde meilleur!
0
0
18
aplrdv
01 mars 2021
In Découverte du violoncelle
Maitane Sebastian Née dans les Pyrénées, entre Led Zeppelin, King Crimson, Sting, Enya, Peter Gabriel, Tracy Chapman, Don Johnson, la musique traditionnelle basque, Mecano et autres Silvio Rodriguez de mes parents, parfois surgissaient sur la route des sonorités de cordes, lorsqu'ils cherchaient sur les ondes radio à changer de chaîne, notes sans doute échappées d'oeuvres orchestrales dans les émissions classiques de la radio espagnole des années 80. Ces sonorités mystérieuses me hantaient, et je me demandais de quelle sorte de machine il pouvait s'agir, capable de produire des sons caressant l'ouïe ainsi; mais j'étais encore trop jeune pour être douée de parole et questionner mes parents. A la même époque, dans l'immense téléviseur du salon apparaissait parfois une dame sur une petite lune. Cette dame semblait parler aux enfants mais ses histoires étaient toujours faites de personnages dans des situations tout à fait surréalistes et incompréhensibles pour moi. Pourtant, secrètement je l'attendais, ce hasard qui parfois m'amenait à tomber sur cette courte émission. Et c'est que la musique du générique était un véritable émoi musical, l'harmonie des sons me semblait magique au point de gonfler mon coeur comme jamais (au moins 8 ans après, lorsque j'ai commencé le piano, quelle émotion fut d'entendre mon professeur me donner à travailler cette oeuvre que je n'avais jamais oubliée et dont j'ignorais les références! Il s'agissait donc de l'Arabesque n° 1 de Claude Debussy!). Et puis le jour de mes 4 ans arriva, et ce fut une révélation: toujours sur ce vieux téléviseur, quelque part dans notre "caserio" au fin fond des Pyrénées, apparaissait Jacqueline Du Pré et son violoncelle. Ce fut immédiat: si mes parents pouvaient m'en acheter un un jour, je leur dis qu'ils verraient, je saurais en jouer. Et ainsi arriva la musique classique dans notre maison, avec ce sublime 1er mouvement du concerto d'Elgar, puis mon envie de diriger, de composer. Bien sûr à l'époque je dus patienter encore 4 ans de plus pour pouvoir avoir un violoncelle dans les mains, mais en attendant mes parents m'amenaient à tous les concerts qui se présentaient, et toujours du premier rang, j'écoutais avec un insatiable émerveillement. A la maison tournaient des disques incroyables, de Bach à Stravinsky, et ainsi débuta un engouement pour l'oeuvre de Mozart, mais aussi Brahms et bien sûr, les Suites pour violoncelle seul que Pau Casals avait sorties de l'ombre de l'oubli quelques décennies plus tôt.
0
0
34
aplrdv
28 févr. 2021
In Modérateur
Pour tout questionnement au sujet de ce forum, merci de contacter par le biais de notre formulaire contact ci-dessous. Nous vous répondrons rapidement.
0
0
6
A
aplrdv

aplrdv

Administrateur
Plus d'actions